VIDEO. Gers : a passionné de cyclisme fait passer les vieux vélos à l’électrique customisé

l’essential
At Terraube, dans le Gers, a passion for cycling is launched by the company to transform the «biclous» displays into custom electric fleeces. report.

“On a souvent un rapport effectif avec le velo. Son premier, celui d’un père, celui qu’on retrouve au grenier… Eh bien moi, je le rénove et j’en fais un vélo électrique qui a de l’ allure ! ” In Terraube, between Condom and Fleurance, Stéphane Puech launches into the micro-enterprise, Okolévo, which proposes aux aux de velos d’allier nostalgie et modernité… sans trop se fatrer, et sans trop dépenser !

“Il ya pas mal de gens qui conservant un rapport effectif avec leur vélo! Ce n’est pas un objet comme les autres.”

Stéphane Puech is a lover of fleece. Cet ancien professeur de physique the décide of mettre son savoir scientifique au service of his passion. “Je bossais sur les panneaux solaires, les batteries, j’avais des amis qui étaient dans le velo electric… Et puis un jour je tombe sur mon vélo qui prenait la poussière, accroché dans le garage de mes fathers.” Notre homme, qui travaille alors au Maroc, surrenders in cours sur un vélo retro qui fait bien des envioux. More il découvre vite qu’il n’est pas agréable d’arriver en sueur. Pourquoi ne pas electrifier le deux-roues ? Progressively, il améliore son montage, transference the battery, étudiant des prototypes.

Stéphane Puechdevant l’un de ses vélos vintage electrifiés
DDM – NEDIR DEBBICHE

Upon returning to France, il quitte l’enseignement pour se tourner vers la concept totale of electrified “vintage” fleeces. Le moteur est situé in le moyeu de la roue arrière, la battery est cachée, in a bag, un casier en bois or même un bidon !

Vieux chrome et 3D printer

Pour cela, Stéphane Puech joue à la fois les mécanos et les informaticiens. “Les batteries for example, sont cachées dans de faux bidons, que je manufacture moi-même avec une imprimante 3D.” Il doit pour cela élaborer lui-même les batteries, from separate elements. With his yeux, ces velos revisités accumulent les avantages. “Vous avez un vélo don’t les materialux sont de been meilleure quality that ce qu’on trouve actuellement, et il est unique! Plus, il n’utilise que des composants de bonne qualité pour ses improvements.

La qualité a un prix, souvent inférieur à celui du neuf. “Mon objectif est de parvenir à des vélos complets vers les 800 €, un peu plus pour des demands plus spécifiques.”

repair batteries

La question revenant de fazon récurrente, Stéphane Puech trying to define l’autonomie. Et surpreenda, il atteint les 80 km along the gersoises routes, with a gap of 800 m ! “L’autonomie, c’est relatif: si vous roulez sur du plat or si vous faites uniquement de la côte, la battery n’est pas sollicitée de la même fazon.”

Stéphane Puech manufactures and repairs batteries.

Stéphane Puech manufactures and repairs batteries.
DDM – NEDIR DEBBICHE

Grand partisan du velo comme mode de déplacement maison-travail, Stéphane Puech focuses on activity in les velos de route or de ville. Il ajoute à son activité celle de réparateur de Battery. “Les anciens vélos électriques avaient des batteries faibles. Et puis, il ya cells qui ont une forme spéciale et qu’on ne trouve plus. I substitu les composants et je double la puissance. .”

Devant un vélo des années 80 relooké, Stéphane Puech caresses the chrome du guidon en connoisseur. “Des engins comme ça, on n’en fait plus! Pourquoi les jeter quand on peut les electrifier ? !”

Contact okolevo.fr or 06 64 35 48 16.

Leave a Comment

%d bloggers like this: