van Baarle sur le haut pavé, van Aert 2ème, la classment de la course

17:45 – Merci

Merci toutes et tous de nous avoir suivi pour ce direct commenté de Paris-Roubaix, qui aura vu s’imposer in solitaire Dylan van Baarle. A très bientôt pour de nouvelles cycling courses.

17:35 – Van Baarle succeeds Terpstra

In s’imposant en solitaire, Dylan van Baarle succeeds au palmarès to Niki Terpstra, dernier néerlandais laureat de Paris-Roubaix in 2014. Il rejoint dans la légende de l’Enfer du Nord ses compatriots : Peter Post (1964), Jan Janssen ( 1967), Jan Raas (1982), Hennie Kuiper (1983), Servais Knaven (2001) and Niki Terpstra (2014).

17:30 – Le haut du pavé pour van Baarle

On se demande bien ce qui lui a traversé l’esprit quand peu avant 17h, Dylan van Baarle penetrated the Paris-Roubaix vélodrome maculé de poussières, les jambes harassées par pres de 6 heures d’effort. Peut-être at-il pensé à l’édition 2021, cette course infernale terminée hors délai, si loin de la Félicité du jour. Car oui, l’an dernier, les elements s’étaient ligués against Dylan van Baarle, vaincu par un parcours impitoyable. Ce même parcours qui baigné d’un soleil printanier, l’a fait roi au bout d’une journée qui restera grave a ever dans sa mémoire him. Du haut de ses 29 ans, le Néerlandais est allé cueillir la plus belle victoire de sa carrière, son premier Monument, lui qui venait d’échouer à la deuxieme place du Tour des Flandres derrière Mathieu van der Poel, quelques mais après après avoir aussi pris l’argent lors du dernier Mondial. Cette fois, pas d’ancien porter du maillot jaune du Tour de France to come to contrecarrer his plans. Aujourd’hui, le plus fort, c’était bien lui au sein d’un collectif Ineos-Grenadiers qui su utiliser tous ses ses atouts him.

Il faut dire que les Britanniques n’ont pas laissé de place au doute emballant la course là où on ne l’attendait pas, provoquant une bordure more than 200 kilometers from l’arrivée dans une parcel dénudée et balayée par un vent d’ Husa. Le train noir et grenat se mit en ordre de marché derrière Filippo Ganna, longtemps impressionnant avant de s’étendre. Le peloton splits in deux et s’engagea une longue partie de cranks between ceux restes à l’avant et les piégés parmi lesquels figuraient Van Aert, van der Poel et autres Küng. Les forces laissees dans la poursuite furent peut-être cells qui leur manquèrent dans le final quand la course s’est décidée. Car tout ce petit monde s’est rassemblé pour prendre en chasse une échappée de cinq au sein de laquelle Mohoric menait grand train. L’infatigable rouleur slovène tint longtemps la dragée haute aux aux dédesignés jusqu’à ce que les hostilités soient déclenchées par a Van Aert, futur deuxieme, décidément in excellent condition to return to the competition, au point of revenir après un ennui mécanique Sérieux dans la Trouee d’Aremberg. Ce fut le Slovène qui initia alors un nouveau mouvement de course qui conduisit à l’épilogue. Voyant les favoris se jauger, il prit la fuite et embarqua avec lui Lampaert, Devriendt et Pichon. Dans la foulée, ce fut van Baarle qui suivit le mouvement et intégra le bon coup. Il collabora jusqu’au secteur 5 et Camphin-en-Pévèle. Là dans a nuage de poussières, il déboîta et queue à l’anglaise. Mohoric is an instant. trop cell. Il ne rattraperait never le Néerlandais volant sur les pavés, les caressant comme un enfant qu’on cajole. I was at Carrefour de l’Arbre, dernier gros morceau du jour, I wasn’t après s’échinant in a vaine poursuite with Lampaert, which lui lost the podium dans une kick provoked by a spectateur. On the coast, van Baarle resisted tout et finit par écoeurer ses rivaux qui lâchèrent l’affaire dans les dix derniers kilometers. In patience, the Coursier d’Ineos-Grenadiers pouvait savourer son entrée sur le vélodrome et ses tours d’honneur. Ceux qu’il avait faits dans l’indifférence générale quelques mois plus tot. Ainsi est Paris-Roubaix, une course pouvant élever au paradis ceux qu’elle avait condamnés aux nurses. In Orphée moderne, van Baarle a fait son chemin depuis les tréfonds jusqu’au pinacle sans semper se retourner. Le voilà qui tient le haut du pavé.

17:20 – La grosse semaine d’Ineos-Grenadiers

This victory for Dylan van Baarle at Paris-Roubaix vient concludes a great week for the Ineos-Grenadiers lineup. Dimanche dernier, Michal Kwiatkowski availed l’Amstel Gold Race for a boyau au Français Benoît Cosnefroy. Quelques jours later, mercredi, le jeune americain Magnus Sheffield (19 years old) s’était adjugé La Flèche Brabançonne.

17:15 – Le Classement de Paris-Roubaix 2022

Voici le classment de Paris-Roubaix 2022, 119th edition of l’Enfer du Nord :

1. Dylan van Baarle (HOL/Ineos-Grenadiers) at 5:37’00

2. Wout Van Aert (BEL/Jumbo-Visma) + 1’47”

3. Stefan Küng (SUI/Groupama-FDJ) + 1’47”

4. Tom Devriendt (BEL/Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux) + 1’47”

5. Matej Mohoric (SLV/Barhain-Victorious) + 1’47”

6. Adrien Petit (FRA/Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux) + 2’27”

7. Jasper Stuyven (BEL/Trek-Segafredo) + 2’27”

8. Laurent Pichon (FRA/Arkéa-Samsic) +2’27”

9. Mathieu van der Poel (HOL/Alpecin-Fénix) + 2’34”

10. Yves Lampaert (Quick Step-Alpha Vinyl) + 2’59”

17:03 – Van Baarle: “Incroyable”

“C’est uncroyable. Je n’y croyais pas quand je suis entré sur le vélodrome. J’ai consideraé de l’autre côté et il n’y avait personne. est un Monument, c’est un rêve. Je n’étais pas planifié (reference aux mouvements initiés par Ineos-Grenadiers) mais ça s’est fait comme ça. team for son labor”an expliqué with emotion Dylan van Baarle, laureate of Paris-Roubaix 2022.

17:01 – Arrival of van Baarle on video

Si vous l’avez manqué, nous vous vous proposons de revivre en images l’arrivée triomphale by Dylan van Baarle at the Paris-Roubaix velodrome.

17:00 – Van Aert arrives at the 2nd place

Au sprint, Wout Van Aert soufflé la deuxieme place sur la ligne a Stefan Küng que avait lance de loin. A raw performance for the champion from Belgium who made his return to competition after the Covid-19 infection qui l’a privé du Tour des Flandres et de l’Amstel Gold Race.

16:52 – Van Baarle win

In solitary and on the coast, Dylan van Baarle prevails for the premiere of fois de sa carrière in Paris-Roubaix. Son premier Monument at 29 ans. Aura makes the decision in the Camphin-en-Pévèle sector and guarantees victory in the resistance at Carrefour de l’Arbre à poursuite de Mohoric.

16:51 – Van Baarle sur le Vélodrome

Dylan van Baarle penetrated Seul on the Roubaix Velodrome. Le coureur d’Ineos-Grenadiers serre le poing et savoure.

16:49 – More than deux kilometers

Sous le beau soleil de Roubaix, van Baarle déroule. Il est seul en tête et il n’a plus que deux kilometers à parcourir avec 1’30” d’advance sur ses premiers poursuivants. Le Néerlandais peut savourer, la victoire est à lui.

16:48 – Mohoric reprises, bataille pour le podium

Suite à la chute by Lampaert, Mohoric s’est relevé et a été rejoint by Van Aert, Küng et Devriendt. Les quatre hommes vont se disputer les places d’honneur sur le podium.

16:43 – Lampaert’s spectacular kick

Dans le secteur 2 de Willems à Hem, Lampaert serrait sur la droite et a heurté un spectateur qui l’encourageait. Derrière, le Belge a perdu le contrôle, tenté de freiné et bloqué sa roue sur les pavés et chuté lourdement de l’autre côté de la route. The podium is wrapped to the heart of Quick Step-Alpha Vinyl.

16:42 – Van Baarle enfn ?

The 29 year old Dylan van Baarle is 10 kilometers away from the great carrière course. Il ya deux semaines, le Néerlandais avait échoué à la deuxieme place du Tour des Flandres, battu par Van der Poel. L’an dernier, il avait également pris la deuxieme place du championnat du monde derrière l’irrésistible Julian Alaphilippe. Voilà donc quelques mois qu’il tourne autour.

16:39 – Creuse Van Baarle

Le coup de pédale de van Baarle ne faiblit pas, unlike Mohoric and Lampaert. Le Néerlandais compte 45 seconds of advance. with encore 9 kilometers when parcourir.

Leave a Comment

%d bloggers like this: