Niels Brouzes : «On fait du vélo avec Sorius, pas des matches»

Niels Brouzes is the fondateur of the plateforme sorius thurs we propose an affordable nouvelle génération au prix coaching. L’ancien professionnel revient sur les fondements de sa philosophie dele qu’il a dupliqué via ce project qui voit le jour aujourd’hui. pour the rappel, Niels Brouzes fut coureur cycliste professionnel from 2002 to 2010 in l’équipe de Stéphane Javalet – Big Mat -Auber93. Champion of France in the espoirs category, winner of the Tour du Finistère in the coupe de France chez les professionnels, it is an advice from several professionnel coureurs and amateurs depuis plus de 10 e sous in the accompaniment method.

Video – Cyrille Guimard : “Si j’étais à la tête d’une équipe…”

Avant de planifier un entraînement, il est essentiel de bien connaître l’athlète avec fanl on collabore. Qu’est-ce qui est mis en place pour cela dans la plateforme Sorius ?

Niels Brouzes : Il ya une zone destinée à ça sur la plateforme. Elle allowed from collector les données essentielles to un bon coaching. Cela va nous permettre de mieux connaître in the coureurs afin de déterminer leurs niveaux et les intensités auxquels ils doivent s’entraîner avec un maximum de plaisir. In conversation ensuite d’objectifs adaptés selon les availibilités de chacun.

Qu’est-ce qui est mis en place dans la plateforme pour déterminer le potentiel du sujet ?

NB : A precis questionnaire allows to d’établir the profile of chaque coureur avec ses characteristics. In s’adapte ensuite to your competition or personal objectives. L’objectif de Sorius is that tout coureur trouve du plaisir dans son activité dele donc on va l’aider pour ça. On the other hand, it will be the responsibility of lui to indicate that he s’engage with a project that is contre nature pour lui et qu’il risque de ne pas prendre de plaisir ! For example, if un pur sprinteur s’engage sur l’Étape du Tournous savons qu’il ne va pas forcément prendre du plaisir au bout d’un certain moment.

Un objectif doit être réalisable, more trop souvent les magazines de sports et les plateformes pour le grand public, ont tendance à l’oublier et formatent des entraînements préconçus. Comment une plateforme digitale comme Sorius va palier à ça ?

NB : Ce n’est pas le plus facile Effectivement, mais c’est essentiel pour notre communauté. Encore une fois, le nombre d’heures accordées à l’entraînement is un facteur déterminant pour délimiter les domaines du possible. Il en va de meme pour la durée de la preparation. En dessous de trois mois d’entraînement, il va être difficile de materialiser une réelle progress et d’en tirer une réelle satisfaction. Mais notre méthode est baseée sur les sensations. Ses dernières vont nous aider affiner notre coaching et à être plus juste.

Comment déterminer le potentiel d’un coureur rapidement ?

NB : Notre philosophie est de promoter des entraînements, certes, mais de les affiner par leurs retours , c’est que j’appelle le coaching adaptation. Ces derniers trouvent une jauge, graded from 1 to 10, qui leur permet d’indiquer comment ils se sont sentis sur le velo, de notifier leurs ressentis psychologiques, leurs sends du jour, de même que la qualité de leur sommeil. Cella nous permet de mesurer si l’entraînement est au-dessus ou en-dessous des moyens physiques et psychologiques des coureurs. Grace à cette jauge, on try de trouver l’entraînement le plus adéquat possible! Il ya les limits physiques, certes, more aussi mentales.

Simple to delimit a user’s cognitive surcharges via une plateforme. Comment Tentez-vous d’y palier ?

NB : Des retours que nous avons déjà recoillis, beaucoup des coureurs ne mesurent pas l’importance de la récupération. Pour beaucoup, ne pas rouler une journée, c’est du temps perdu. More le repos, ça fait partie de la performance. Le repos physique a un lien avec la récupération mentale and vice versa, c’est la première donne. Plus les retours des coureurs seront réguliers et précis et plus nous pourrons prévenir les signs d’un trop plein mental. La qualité du sommeil, for example, is a good indicator of mental fatigue.

Pour dessiner les contours d’une planning idéale, certain entraîneurs thoughtful qu’il faut en dessiner les étapes en partant de la fin vers le début, c’est-à-dire du jour J jusqu’au premier jour de la preparación. N’est-ce pas le meilleur moyen d’aller dans le mur ?

NB : C’est un moyen de procéder mais ça reste très théorique. Depuis des années, j’entraîne des professionnels et des coureurs élites et les improvus modifient constment ce qui était planifié. Cell s’amplifie when on n’est pas an athlete de haut niveau avec a job au quotidien et une vie de famille. Ma mission, malgré cela, est, quel que soit le niveau du coureur, il me faut amener de l’âme dans l’entraînement. Pour cela, un diagnostic hebdomadaire de l’activité est une nécessité. L’histoire Sorius, ce n’est pas a coach who dictates l’activité à l’utilisateur more une interaction between deux individus. Ce n’est pas pour rien si le logo Sorius est constitué de deux disques qui se chevauchent. J’ai voulu symbolizes the athlete of the coach association.

S’adapter, très bien et le plus vite possible, parfait également, mais comment éduquer les coureurs pour qu’il puisse réagir au plus juste sur son ressenti ?

NB : This is an important part of the notre plateforme site! Certain, nous ne sommes pas en direct au téléphone com les athlètes tous les jours, mais la technologie est un bon ouutil car aujourd’hui, ils sont branchés quasi en continu. A nous d’envoyer des messages si les retours de leurs parts sont tardifs. Trois retours par semaine sont l’idéal. Plus les interactions au travers d’un coach de la Sorius Academy seront important et plus vite ils resentiront les chooses. Nous avons également mis en ligne un service qui answers several questions qui sont en lien avec l’entraînement . Il est important de ne pas rester avec des parasitic questions when on fait du sport.

Dans le sport, la sanction is the result. Cell détermine au final s’il ya eu defendantssite or échec. N’est-ce pas la pire des erreurs?

NB : Chez Sorius, in prefère parler de niveau de performance et de satisfaction dans sa pratique sportive, c’est plus sain psychologiquement. Je suis conscient that délimiter une progress est more difficile pour un cyclosportif qui va avoir moins de competition ou d’événement qu’un coureur qui va s’étalonner tous les dimanche via une course. Je mets de côté l’entraînement avec les capteurs de puissance, qui est un bon outil, certes, mais qui peut être trompeur sur le niveau réel de l’athlète. Pour mesurer la progress physique , nous leur propositions de se tester sur un segment bien précis, toujours le même et des enquêtes régulières de satisfaction. An effort of vingt minutes for a rouleur is an ideal example. C’est l’amélioration du temps that validates the progress. Et là aussi, attention, il est important d’operator la mesure après un temps d’entrînement précis en fonction du profil. Pour un cyclosportif qui va faire des épreuves très longues, it will be good to proceed with the test avec un temps de selle déjà consequent. Encore une fois, nous de nous adapter au profil du coureur.

Populariser le côté scientifique de l’entraînement, est-ce l’une des finalités de votre plateforme ?

NB : Ca en fait parti, oui effectment. Pour cela, j’ai change the codes of l’échelle ESIE que ne critique pas mais qui peut être complexe à comprendre pour beaucoup de monde. Cette dernière classifie les intensités in sept categories et c’est trop selon moi. When on doit être en zone récupération, for example, moi je dis aux coureurs : « Aujourd’hui, on promène le velo ! » C’est concret, parlant ! In va faire du vélo, pas des mathématiques. Encore une fois, le plaisir doit être le fil conducteur de tout. La disciplina portée par le plaisir : ça toujours été ma ligne conduite en tant que coach.

L’heure où le coaching is a consistent investment in a budget, vous ofrez, par de prix attractive, l’acces a un entraînement détaillé. Quelle est l’idée derrière ?

NB : Simplement de démocratiser l’entraînement ! Un capteur de puissance, c’est un coût financier important that j’évite aux coureurs. Certain, on ne va pas s’entraîner avec les watts more aux flux du rythme cardiacaque et c’est très efficace, croyez-moi ! Aujourd’hui, la majorité des entraîneurs utilisent le capteur de puissance comme base de travail et je ne le critique pas, ils ont appris ça à l’école mais sur le terra c’est autre choose, je vous garantis qu’on peut faire autrement En tout cas, cela me permet, aujourd’hui, by donner accès to un coaching of qualité à des personnes qui ne peuvent pas se payer un entraîneur perso et le capteur qui va avec. L’abonnement à la plateforme Sorius premieres for 9.90 euros par mois et ça, c’est une véritable fierté pour moi !

.

Leave a Comment

%d bloggers like this: