Marion Rousse “espère” faire du cyclisme féminin la “normalité”

“Faire que le cyclisme féminin à la télé ne soit pas une curiosité more la normalité”: the directrice du Tour de France femmes, Marion Rousse, recontrée par l’AFP au siège d’ASO, “espère” installer son épreuve à deux mois by son grand retour le 24 juillet.

Les huit étapes de Paris vers la Planche des Belles Filles doivent allow au public de “metre un nom sur un vento” grace aux deux heures et demie de production télé en direct chaque jour, souhaite-t-elle.

Question: Quelle a été l’idée dans le choix du trace du parcours et son calendrier?

Answer: “L’objectif était de permettre au grand public de connaître le plus de coureuses, de mettre un nom sur un présto. and in a pour les sprinteuses, les baroudeuses, les puncheuses more également les grimpeuses Evidemment, la montagne arrives at la fin pour garder le suspense jusqu’au bout (…) ‘est hyper symbolique, comme un trait d’union (…) En huit jours, on ne peut pas aller partout, donc si on veut explorer d’autres territoires, il faudra depart d’ailleurs (…) Mais le départ sera toujours just après le Tour de France des hommes, ça permet de continue le fouilleton. Sauflors des années olympiques, il sera décalé en août.”

Q: The amount of the primes, 250,000 euros au total, a été comparé aux 2.3 M EUR de l’épreuve men, le comprenez-vous ?

A: “If on compare avec a masculine course de huit jours comme le Dauphiné ou Paris-Nice, on est au-dessus de la grille des hommes (le montant s’élève à 144.300 pour Paris-Nice, ndlr). Les primes sont “. Presque un faux débat. On in parle beaucoup more ce n’est pas de ça que les filles veulent vivre. Il est plus important de voir ce que le Tour de France femmes va apporter: l’impact mediatique qu’on va creer et l’argent venant avec pour avoir une stabilité financière et permit aux salaires d’augmenter.

Q: If you don’t have déjà élevé ces dernières années, what point is there at-il permis de hausser le niveau par rapport à vos années dans le peloton?

A: “En six ans, ça n’a plus rien à voir. Dans les équipes WorldTeams, a minimum wage a été instauré (27,500 euros per year in 2022, 32,100 l’année prochaine, ndlr). Avant, à part trois or quatre filles rémunérées qui se battaient between them, les autres, comme moi, nous devions bosser à côté. dans le coffre des voitures. On avail of the statut of professionnel, more il n’y avail rien de professionnel. Je me suis retrouvé sur des courses avec des voitures à contresens (…) . Ce n’est plus la même fille qui gagne à chaque fois Une homogénéité est apparue.

Q: Pourquoi l’écart mediatique et financier between le cyclisme masculin andt féminin est-il tant superior à d’autres sports ?

A: “In tennis, les grands tournois sont en même temps. It is easy to assemble les hommes et les femmes, complement. c’est totalement différent, c’est un sport itinerant. On a été à la traîne et, heureusement, ça a beaucoup évolué ces dernières années.”

Q: Même si parmi ses 102,000 licensees, the Fédération française de cyclisme does not compte that 12,000 femmes…

A: “On espère justement avec ce Tour de France donner des idées aux femmes et faire que le cyclisme féminin à la télé ne soit pas une curiosité more la normalité.”

Q: Faut-il des évolutions réglementaires des instances pour favoriser son essor ?

R “Il a été question at a moment of conditionner the license WorldTour masculine to une déclinaison d’équipe au féminin, more un grand nombre (d’équipes feminine) ont été creées. feminine.”

Q: From patrons of teams like Patrick Lefevere, in the tête de la formation Quick-Step, are longtemps montrés rétifs au cyclisme féminin…

A: “Finalement, il a investi dans une équipe féminine (NXTG, ndlr). Cette formation fait partie des 24 to compete in the Tour de France femmes. Comme quoi, même les réticents viennent au cyclisme féminin. , il est très content de ce partenariat: il m’a même demandé s’il pouvait venir sur une étape.”

Propos recueillis for Clément Varanges

.

Leave a Comment

%d bloggers like this: