“Je ne suis pas à la rue complet non plus”, Alaphilippe relativize avant Liège-Bastogne-Liège

“Soulage!” Julian Alaphilippe’s premier sentiment après sa 4e place, mercredi, sur la Flèche wallonne e dit long on l’état d’esprit du Français, more pas tant sobre son état physique, relativement rassurant. Dans l’ultime ascension du Mur de Huy, dont il avait fait son terra de jeu lors de ses trois dernières victoires (2018, 2019, 2021), le double champion du monde en titre a certes été battu par “stronger” that lui, to know Dylan Teuns. Pourtant, l’impression globale est motif d’espoir à quatre jours du plus gros objectif by Julian Alaphilippe in the season premiere, Liège-Bastogne-Liège.

“J’ai déjà été plus fort ici, mais aujourd’hui j’ai fait tout ce que j’ai pu”, the concédé le Français après sa course au micro d’Eurosport. More important speeches of him les plus him sont sureement les suivantes: “Je ne suis pas à la rue complet non plus”. Il faut ainsi recontextualizing cette decevante 4e place. Lorque l’on est triple vainqueur d’une course, il est aisé de se dire que seule la victoire aura une saveur de reussite. Cependant, cette année, Alaphilippe approaches the Flèche wallonne with peut-être davantage de doutes qu’auparavant.

Alaphilippe n’avait pas les jambes : revive the sacre de Teuns

Liege – Bastogne – Liege

In 2020, l’énorme fail d’Alaphilippe : bras levés troptót et déclassement

IL YA 2 HEURES

Add constant pressure to the gerer

If the tour of the Basque Pays lui waits for permission to prendre ses marquis sur son état de forme, in notamment une étape, le portaur du maillot arc-en-ciel in the dispute qu’une its course after. Et sur ce seul opus, que fut la Flèche Brabançonne, in preparation for l’enchaînement Flèche wallone-Liège-Bastogne-Liège ne s’est pas déroulée sans accroc.

If you’re comfortable in your squad, the Quick-Step Alpha Vinyl line-up coureur is pris dans une kick provoquée par la voiture de la quintet. If aucun stigmate n’est apparu après coup sur le corps du Français, if retrouver à terre ne constitutes pas la plus solide des bases pour gagner de la confidence. Et c’est peut-être cet central element qui manque and ce moment au coureur tricolore.

J’ai l’impression que la pression augmentait un peu d’année en année

Le Montluçonnais confesse ne pas être si hermétique que cella à tout ce qu’il entend depuis le début de saison sur ses performances et cells de son équipe, Quick-Step Alpha Vinyl : “J’ai l’impression que la pression augmentait un peu d’année en année, et surgeut là avec tout ce qu’on entend dire sur nous et sur notre début de saison. J’aurais aimé gagner pour moi, pour l’ team, pour tout le monde.”

Alaphilippe, détroné more “soulagé” : “La pression augmente d’année en année”

The car debuted in the 2022 financial year, the “Wolfpack” peine been davantage que d’habitude à accrocher des podiums. Pour le dire clairement, leur saison de classiques est proche du zero pointé in cette category. Seoul Kasper Asgreen, 3rd in Strade Bianche and 6th in l’Amstel Gold Race, vient quelque peu illuminer ce bien sombre tableau pour une telle team. Hormis les results from Danois, Patrick Lefevere’s training is in the droit of posing surees questions ahead of the 4e Monument de l’année.

Regard tourné vers Liège-Bastogne-Liège

Liège-Bastogne-Liège peut-elle alors sauver cette period of classiques ? Une choose est Certaine, la course belge will be the point d’orgue de la saison printanière d’Alaphilippe. “J’ai hâte de récupérer parce que là j’ai mal aux pattes. J’espère que ça ira mieux à Liège”, avail le Français au sortir de la Flèche.

Si l’on concerne d’un point de vue statistique, Julian Alaphilippe compte déjà quatre top 5 sur le Monument belge, no deux deuxieme places. L’année dernière, Tadej Pogacar l’avait d’un succès qu’il attend disorders after sept longues années. Lors of his première partition (2015), Alaphilippe était d’ailleurs déjà passé tout proche de l’exploit en s’inclinant au sprint against Alejandro Valverde.

A final qui peut convenir à l’état de forme d’Alaphilippe

Malgré in 4e place sur la Flèche wallonne, Julian Alaphilippe s’est donc rassure après ses quelques déboires et, outbreak, l’arrivée à Liège ne ressemble absolument pas au Mur de Huy, dans fanl le puncheur montluçonnais s’est retrouvé mercredi. S’il le Français a manqué “of jambes” in les très forts pourcentages (more than 20%), il n’est pas dit qu’une arrive au sprint dimanche prochain ne joue pas en sa faveur de la faveur.

“C’est Pogacar qui fait le trou” : Le moment où Alaphilippe a vu le podium s’envoler

Sur le Tour du Pays Basque for example, Alaphilippe avait remporté la deuxieme étape au sprint et était passé tout proche de rééditer cette performance sur deux autres étapes. La Flèche a donc allows au double champion du monde de se jauger mais également de jauger ses adversaires. Parmi eux, Tadej Pogacar will be a direct hit from Alaphilippe in Liège at the same time. More mercredi, le Slovène a montré des faiblesses, en étant le premier à se rasseoir. From quoi engranger de la confidence du côté du Français qui ne voudra pas passer à côté de cette grande classique qui le fait tant rêver.

Liege – Bastogne – Liege

Le vainqueur de Liège in the peut-être pas couru la Flèche

IL YA 2 HEURES

Liege – Bastogne – Liege

“Julian dit me à la radio : ‘Vas-y, vas-y !'” : Jungels raconte son sacre de 2018

IL YA UN JOUR

Leave a Comment

%d bloggers like this: