Anaïs Morichon à la (re)conquête du peloton professionnel with Arkea Samsic

Elle connaît bien la maison rouge pour y avoir déjà passé une saison. C’était in 2020 and Anaïs Morichon faisait alors a premier passage au sein du Team Arkea Samsic. Sauf qu’en plus des nombreuses courses canceled in the raison du Covid, elle ne parvint pas à se mettre suffisamment en valeur sur les épreuves qu’elle disputa et ne fut pas conservée à la fin de la saison.

L’an passé, he is donc repassée à l’étage inférieur, in amateur, with the DN du Center-Val de Loire, in prenant une license in the chartraine formation of president Destouches, et cell lui a fait un bien fou. In particular, it thanks to the cette 3e place aux Championnats de France espoirs qu’elle est allée chercher après s’être extirpée d’un groupe de dix, dans une bosse, dans les trois derniers kilomètres.

Le fait que Franck (Renimel, le directeur sportif) contact me and qu’Arkea me reprenne, cell m’a donné trust en moi et send de franchir un cap.

« Le sprint n’étant pas mon fort, je savais qu’il fallait que je sorte avant, rappelle-t-elle. Au final, cell a été comme un déclic. J’y pense à chaque fois maintenant. Je me dis que si je l’ai fait une fois, pourquoi ne pas le refaire ».
Forte de cette saison 2021 qui lui the permission of « montrer ce qu'[elle] vaut », Anaïs attira de nouveau l’œil d’Arkea Samsic. Jusqu’à faire son grand retour dans le peloton professionnel in the début d’année 2022. « Le fait que Franck (Renimel, le directeur sportif) contact me and qu’Arkea me reprenne, cella m’a donné trust en moi et send de franchir un cap », avoe la jeune femme qui a signé un contract de deux ans et a retrouvé des coequipières et un entourage déjà là il ya deux ans.

« Le Tour de France, an objectif »

Cela se resent dans son discurs, plus déterminé, et aussi déjà dans son début de saison, relative tranchant. In April, it filled with good results on the World Tour with Paris-Roubaix (36th), La Flèche Wallonne (35th) and Liège-Bastogne-Liège (34th), which is on offer at the 5th place for valeur au general du Tour of Brittany. « Cell proved that j’ai passé un cap, physiquement et mentalement, et j’ai send de continuer, dit-elle. J’ai pris plus de puissance et j’ose peut-être plus. J’ai plus confidence en moi, donc cela marche mieux. Je suis en tout cas content de mon début de saison. Sur les World Tour, j’ai été en form et regulière ».

Celle qui a fêté ses 22 ans in october ne veut outbreakut pas en rester là pour la suite de la saison. Avec, pourquoi pas, a participation in the Tour de France. « C’est un objectif, tout comme le fait de faire des places sur des grosses courses, et continue à apprendre et progresser », relève-t-elle. Story of feeling defined with me chez elle dans la maison rouge.

Le consider de son directeur sportif.
Franck Renimel. « Anaïs est Revenue chez nous avec beaucoup plus de maturité. He is more percutante dans la manière de s’entraîner, he is augmented by his labor charges. In est vraiment satisfactory. Elle n’a pas peur de frotter, c’est important dans un peloton. Elle a plein d’atouts. Ela c’est vraiment une athlete qui est en train de s’affirmer. Elle est encore toute jeune, elle a plein d’axes de progress, notamment sur le plan physique. Elle doit prendre aussi plus trust in elle. But if he continues and if he does not les moyens, he peut faire de belles chooses ».

Xavier Georges/Le Populaire du Center

.

Leave a Comment

%d bloggers like this: